Navigation – Plan du site
Actualités scientifiques

Territoires prescrits, territoires vécus : inter-territorialité au coeur des recompositions des espaces ruraux

24e colloque de l'ARF. Toulouse, 25, 26 et 27 octobre 2000
Claire Delfosse, Anne-Marie Granié et Jean-Luc Mayaud

Entrées d’index

Mots-clés :

Colloque
Haut de page

Texte intégral

1On assiste aujourd'hui à une profonde recomposition des structures et des pratiques intercommunales : aux structures traditionnelles s'ajoutent, se superposent ou se substituent des formes de collectivités intercommunales à part entière. Parallèlement se multiplient, sous l'impulsion de politiques contractuelles (nationales, régionales, européennes), des processus de regroupement territoriaux autour de projets d'aménagement et de développement.

2Face à la diversité et à l'instabilité des configurations territoriales que signifie aujourd'hui « être de quelque part ». La commune a-t-elle encore un sens ? Comment sont appropriées les nouvelles formes d'intercommunalités par les habitants ? Comment se reconstituent les sentiments de responsabilité et le lien civique dans le cadre d'une multi-appartenance territoriale ?

3Autour de quels acteurs s'organise l'« intercommmunalité de projet » ? Est-elle une affaire d'élus ou bien peut-on repérer de nouvelles configurations d'acteurs témoignant d'une recomposition des partenariats ?

4Multiplication des structures de développement, accroissement du nombre de partenaires provoquent un véritable « encombrement territorial » et posent la question centrale de la légitimité des acteurs engagés dans le développement (élus, administrations, associations, organismes socio-professionnels, techniciens…) du partage et de la superposition de leurs compétences.

5Qui assure aujourd'hui les fonctions de « médiation inter-territoriale » (mobilisation de ressources organisationnelles, expertises, informations…) ? Quelle production de discours accompagne ces fonctions ?

6Autour de quels objets se construit aujourd'hui la pratique inter-territoriale et comment les stratégies et les formes d'action collective à l'échelon local intègrent-elles les nouvelles fonctions de l'espace rural (tourisme, services, fonction patrimoniale et environnementale) ? Comment les nouvelles formes d'intercommunalité interviennent-elles sur les rapports ville-campagne ? Qu'en est-il de la coopération transfrontalière ?

7Pour chacune de ces interrogations les chercheurs sont invités à questionner l'échelle d'observation (l'évidence de la commune, du département, etc.) et les méthodes qu'elle implique. Le temps moyen et le temps long viendront en éclairage de l'immédiateté. Le cas du territoire français sera complété par des comparaisons à l'échelle européenne et notamment transfrontalière.

Contact et propositions de communication :

Anne-Marie Granié

École nationale de formation agronomique

BP 87, 31326 Castanet Tolosan, France

Tél : 05 61 75 32 50 Fax : 05 61 75 03 09

e-mail : secretariat-esde.enfa@educagri.fr

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Claire Delfosse, Anne-Marie Granié et Jean-Luc Mayaud, « Territoires prescrits, territoires vécus : inter-territorialité au coeur des recompositions des espaces ruraux », Ruralia [En ligne], 04 | 1999, mis en ligne le 01 janvier 1999, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://ruralia.revues.org/96

Haut de page

Auteurs

Claire Delfosse

Articles du même auteur

Anne-Marie Granié

Articles du même auteur

Jean-Luc Mayaud

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page