Navigation – Plan du site
Actualités scientifiques

Agrariens et agrarismes, hier et aujourd'hui, en France et en Europe

23e colloque de l'ARF, les 27-29 octobre 1999 à Lyon
Pierre Alphandery, Hugues Lamarche et Jean-Luc Mayaud

Entrées d’index

Mots-clés :

Colloque
Haut de page

Texte intégral

1Il y a trente ans, Pierre Barral publiait un important ouvrage, Les agrariens français de Méline à Pisani (Cahiers de la Fondation nationale des sciences politiques, Armand Colin, 1968). L'auteur proposait une grille de lecture des politiques rurales, agraires et agricoles, à travers le prisme de l'agrarisme qu'il se proposait de saisir « sans exclusive [à travers] toutes les formes de cet effort puissant quoiqu'irrégulier, qu'elles aient été violentes, sages ou diffuses, qu'elles aient exprimé une aspiration d'ensemble ou le désir d'une catégorie, qu'elles aient obtenu l'échec ou le succès » ; il poursuivait, qu'« au-delà des événements concrets, [il avait] cherché en outre à atteindre les mentalités et à définir les images, les jugements, les représentations qui ont opposé le monde rural au monde citadin et réciproquement ». En 1969, Pierre Barral récidivait en dirigeant une livraison de la revue Le Mouvement social consacrée aux Aspects régionaux de l'agrarisme français avant 1930.

2Ces travaux ont fortement influencé les recherches, en histoire et dans toutes les disciplines préoccupées du rural. Le 23e colloque de l'ARF se propose, en hommage à Pierre Barral, de faire le point sur le thème « agrariens et agrarismes, hier et aujourd'hui, en France et en Europe ». Sans doute le concept est-il à revisiter et à redéfinir. Outre une relecture concernant la Troisième République, on peut interroger l'approche qui est faite de l'agrarisme depuis l'après-guerre, notamment à travers les politiques agricoles. On pourra ainsi analyser comment leurs acteurs (en particulier les organisations professionnelles) y combinent les visions planistes des années 195O et des conceptions issues de la tradition agrarienne. De même, aujourd'hui, par exemple, on peut se demander si certaines formes d'oppositions aux politiques environnementales ne constituent pas un prolongement de l'agrarisme. Qu'en est-il des mouvements cherchant à réactualiser des notions comme celles de village ou de terroir, ou ceux tentant d'analyser les reconstructions-inventions des pays ? Qu'en est-il de l'évolution des rapports ville/campagne ?

3Ce colloque devrait pouvoir aborder ces thèmes à diverses échelles d'observation et d'analyse, celles de l'Europe et des États, celles des organisations collectives, professionnelles et autres, celles des collectivités locales ou d'autres formes de découpages territoriaux, celles des exploitations....

4Les propositions de communication (titre et résumé) sont à faire parvenir au secrétariat de l'ARF avant le 12 avril 1999.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pierre Alphandery, Hugues Lamarche et Jean-Luc Mayaud, « Agrariens et agrarismes, hier et aujourd'hui, en France et en Europe », Ruralia [En ligne], 03 | 1998, mis en ligne le 01 juin 1998, consulté le 30 mars 2017. URL : http://ruralia.revues.org/65

Haut de page

Auteurs

Pierre Alphandery

Articles du même auteur

Hugues Lamarche

Articles du même auteur

Jean-Luc Mayaud

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page