Navigation – Plan du site
Comptes-rendus de lecture

Christian DESCOMBES, Encyclopédie des tracteurs fabriqués en France des origines à nos jours, Paris, E.T.A.I., 2000 (2e édition), 160 p.

Renaud Gratier de Saint-Louis

Entrées d’index

Chronologique :

Toutes périodes
Haut de page

Texte intégral

1Nous accueillons avec plaisir la réédition de l’ouvrage de Christian Descombes, initialement publié en 1998. Cette étude vient avec bonheur combler les lacunes d’un pan de l’historiographie consacrée au machinisme agricole : la monographie industrielle. En dehors de quelques revues spécialisées 1, il n’existait jusqu’à présent aucune synthèse véritablement sérieuse écrite sur les constructeurs français de tracteurs agricoles. Ce vide est aujourd’hui en partie comblé. Christian Descombes recense ainsi plus de 200 constructeurs, auxquels il consacre des fiches biographiques extrêmement détaillées : raison sociale, adresse, origine du fabricant, prototypes et modèles produits, etc. De « A » (comme « Abeille ») à « W » (comme « Wallotton »), l’auteur ressuscite pour notre plus grand plaisir la bruyante cohorte des « retro-tracteurs » — des boules chaudes aux enjambeurs, en passant par les chenillards, row-crop, toueurs, et autres forestiers —, qui marquèrent de leur empreinte le paysage agricole français 2.

2Si l’auteur reconnaît honnêtement les limites de ses propres investigations, le contenu de ce Who’s who technico-agricole s’avère néanmoins d’une richesse étonnante. À l’instar des Le Clerc, Reymond ou Fouga, nombre de petits constructeurs de génie côtoient sans complexe les ténors du machinisme agricole que sont alors la Société française de Vierzon, Latil, Renault ou encore Saint-Chamond. C’est d’ailleurs ici que réside la grande nouveauté de l’ouvrage : Christian Descombes nous restitue assez fidèlement une parcelle de la mémoire technico-agricole française, en rendant ainsi un hommage plus que légitime à tous ces petits constructeurs, charrons ou maréchaux des bourgs et des villages, qui constituèrent la « clef de voûte » méconnue de la grande « révolution motoriste » des années 1920-1960. L’auteur invite alors son lecteur à suivre une multitude de parcours individuels, où les destins se croisent, se lient, voire se brisent, où les politiques commerciales s’allient et s’entrechoquent à la fois 3... De son apogée à son chant du signe, Christian Descombes nous plonge donc, avec parfois un brin de nostalgie, dans l’univers passionnant du matériel agricole français, et nous engage, en définitive, à le suivre sur près d’un siècle de progrès techniques.

Haut de page

Notes

1 Le mensuel Charge utile Magazine publie très régulièrement des articles sur l’histoire des grandes marques du machinisme agricole — e-mail : chargeutile@histecoll.com. Le dernier hors-série (n° 21) est ainsi entièrement consacré aux tracteurs Champion et aux moteurs Cérès.
2 L’auteur intègre dans son étude les tracteurs étrangers, fabriqués ou assemblés alors dans l’hexagone, à l’image d’Austin, John Deere, International-Harvester ou Same.
3 Rappelons à ce propos, l’excellent dossier que réserve le mensuel Matériel agricole aux stratégies actuelles de regroupements dans le secteur du machinisme agricole. « Fusion, acquisitions, coopérations. Où va s’arrêter le grand chambardement ? », n° 49, janvier 2001, pp. 27-37 – e-mail : CIP@wanadoo.fr.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Renaud Gratier de Saint-Louis, « Christian DESCOMBES, Encyclopédie des tracteurs fabriqués en France des origines à nos jours, Paris, E.T.A.I., 2000 (2e édition), 160 p. », Ruralia [En ligne], 07 | 2000, mis en ligne le 22 janvier 2005, consulté le 29 mai 2017. URL : http://ruralia.revues.org/203

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page